FOCUS RAPIDE SUR LE GLUTEN

Comme vous le savez, le Docteur Pagano ne préconise pas forcément une suppression du gluten. Par contre, il suggère une consommation de farines et de produits non raffinées.

Dès le début de mon régime, j’ai décidé de stopper net le gluten. J’avais lu plusieurs ouvrages sur le sujet (voir mon article) qui avaient motivé ma décision.

MAIS, l’année dernière donc après 5 ans de régime, j’ai décidé de m’octroyer régulièrement un plaisir ENORME qui me manquait et me manque souvent: du BON pain avec gluten !

Soyons claire, je parle de pain bio artisanal, au levain, avec des farines mélangées, concoctés avec des ingrédients locaux. Le pied !

Après tout, me suis-je dit, Pagano ne condamne pas complètement le gluten et celui-ci, s’il est consommé dans de bonnes conditions, doit être inoffensif …

Du pain (avec de l’huile d’olive- miam !) ce n’est pas un si grand péché, ce n’est pas comme si je m’enfilais des viennoiseries, de la charcuterie etc…

Tu parles !

En mangeant mon pain 1 à 2 fois par semaine, je n’ai pas remarqué ou voulu remarquer que mon crâne se recouvrait de plus en plus de plaques et que mes autres plaques étaient inflammées.

Je mettais ça sur le dos de mon déménagement, de soucis professionnels…

Jusqu’à ce qu’en décembre dernier je me réveille enfin !

Ainsi le 25 décembre a été le jour où j’ai RE-decidé d’envoyer RE-paître le Gluten !!

Merci PERE NOEL pour LA CLAQUE et LA DECISON !

RESULTAT, 3 MOIS APRES :

Un cuir chevelu assaini, des cheveux en meilleur forme, plus de pso !! (On dirait une pub) et les autres plaques sur le chemin de la disparition.

J’ai compris, malgré mes 5 ans et 5 mois de régime, que véritablement le gluten m’était nocif. Tout d’abord je l’avais supprimé totalement, je ne savais donc pas vraiment l’impact qu’il avait sur moi. Maintenant je sais.

Et contrairement à tous les articles “officiels” qui ne prennent en compte que les maladies coeliaques liées au gluten (une forme grave d’intolérance) il existe également la sensibilité sournoise au gluten, celle qui ne rend pas malade ou qui n’est pas dangereuse, celle qui tranquillement abîme sans qu’on en voit tout de suite les effets …

Alors méfiez-vous, car comme je le répète souvent, vous ne pouvez constater la nocivité d’un aliment sur vous qu’en le réintroduisant dans votre alimentation après l’avoir supprimé pendant un long moment. 

Au début du régime vous ne savez pas ce qui vous fait du mal et chaque élément a son propre “délai d’effet”. Le gluten peut vous faire réagir tout de suite alors que le sucre peut engendrer une crise 1 semaine après. Il n’y  a pas de règles …