UN ENNEMI DE PLUS ??

Sujet plutôt féminin, mais tout homme attentif aux femmes qui l’entourent, devrait en prendre connaissance.

(Je dis ça, je dis rien …)

Alors nous sommes sur un site où le sujet principal est l’alimentation mais cela ne nous empêche pas de fouiller et de constater certains éléments récurrents comme l’incidence du syndrome prémenstruel et donc des hormones sur l’état de la peau !

Une femme lambda se plaindra en général d’un ou deux petits boutons qu’elle voit apparaître chaque mois avant et durant ses règles. Quelle chance ! Je suis jalouse !

Mais en général une femme souffrant de pso supportera une espèce de cataclysme mensuel.

Premièrement, nous sommes torturées par des fringales mortelles liées à ce phénomène (Friandises, chocolat, junk food et j’en passe!! ) Alors quand on suit le régime Pagano, c’est abominable !

Ensuite, il y a la fatigue, le teint grisâtre, les gonflements … (Bon je sais ce n’est pas que l’apanage des femmes souffrant de pso !)

Mais j’ai SURTOUT pu observer à travers divers témoignages, qu’en période de règles les plaques de psoriasis deviennent souvent rouges, qu’on en a parfois davantage, qu’elles desquament, qu’on a des crises de gratouilles etc …

Bref, tous les ingrédients pour se sentir hyper glamour ! Ah décidément le psoriasis est une maladie révélatrice de beauté !!!

J’ai constaté également qu’une femme enceinte avait en général moins de pso, voire plus du tout. ET que la première crise de pso apparait souvent avec la puberté (c’est mon cas !).

De là à mettre en avant l’influence des fluctuations hormonales sur certaines poussées de psoriasis et  il n’y a qu’un pas de lilliputien !

Après la lecture de certains articles qui rapportaient timidement cette espèce de corrélation, …

(Parce que vous savez en France c’est souvent “p’tête ben que oui, p’tête ben que non !” mise à part la mise en cause de l’alimentation en tant qu’agent provocateur de psoriasis, dans ce cas c’est NON catégorique ! )

….J’ai pris connaissance d’un rapport dans un journal international qui contient une étude sur le lien notable entre hormones/psoriasis.

VOICI UN EXTRAIT QUE J’AI TRADUIT :

” La sévérité du psoriasis chez une patiente peut fluctuer avec les changements hormonaux puisque le psoriasis se développe plus fréquemment ou s’aggrave à la puberté, avec un autre pic plus faible à la ménopause.

Souvent il se produit une amélioration symptomatique marquée, voire une disparition pendant la grossesse, qui ne fait que réapparaitre après l’accouchement.

Avec de telles données solides reliant les hormones et le psoriasis, les oestrogènes et/ou la progestérone peuvent être potentiellement utile dans le traitement du psoriasis. Pour des raisons éthiques, les essais cliniques ne sont pas menées chez des patientes enceintes, bien que cette population soit confrontée à l’apparition récente d’un nouveau psoriasis en plus de poussées épidémiques.

Des recherches sont nécessaires avant de tirer des conclusions.

Il est important que la patiente et le médecin soient conscients de la relations possible entre le psoriasis et les phases hormonales tout au long de la vie de la femme afin de contrôler ou de soulager efficacement les symptômes éventuels”

ATTENTION !

Les hormones ont certainement une petite incidence sur le pso, mais ce n’est pas LA seule et unique cause !!

Ne vous précipitez pas chez le médecin pour demander une prescription d’hormones !!! Non ! AU SECOURS !

(Un bilan hormonal peut être intéressant, mais je n’ai jamais suivi cette piste qui impliquerait une prise de médicaments)

Ce qu’il faut savoir c’est que le régime Pagano ainsi qu’un régime type Seignalet réduisent énormément les symptômes pré-menstruels. Je l’ai vécu, plus de douleurs, de gonflements, évidemment ça ne devient pas le Nirvana mais on récupère un confort et par voie de conséquences le psoriasis réagit moins.

Ce post est un post purement informatif qui nous permet d’être plus attentives à notre corps.

Et je maintiens et ai vérifié que le régime a également des bienfaits sur d’autres maux que le psoriasis puisqu’il améliore un état général en passant par l’organe essentiel : les intestins !

ALORS GARDEZ LE CAP !