GLUTEN
GLUTEN
GLUTEN
GLUTEN
GLUTEN
etc...

 

Je vous fais peur, hein ? Faut pas !

VOUS AVEZ CERTAINEMENT ENTENDU PARLE DE CE FAMEUX GLUTEN !

 

Pour ma part je suis tombée un peu par hasard sur le livre de Julien Venesson chez une amie (“Comment le blé moderne nous intoxique”) et je l’ai lu par pure curiosité.

Inutile de vous dire que j’ai été effarée par les effets délètères que provoque le blé moderne.

Cette lecture m’a entrainée ensuite à faire des recherches plus poussées, et de là j’ai décidé d’arrêter le gluten de moi-même afin de vérifier si ce n’était pas la piste à suivre.

Dans mon cas, il faut savoir que j’étais à bout, qu’aucune solution ne m’était proposée pour soigner ou ne serait-ce qu’apaiser mon psoriasis.

Je me suis lancée sans avis car je reste persuadée qu’un médecin aurait certainement été dubitatif ou même réfractaire à ma décision sans pourtant n’avoir rien d’autre à me proposer ! D’autant que l’intolérance au gluten n’est pas aisée à détecter.

En me renseignant sur le gluten, c’est ainsi que j’ai découvert également toutes les autres études faites sur la nocivité de notre alimentation en général.

LE GLUTEN EN DETAILS

 

L’agriculture intensive a entrainé une transformation génétique de notre blé depuis environ une cinquantaine d’années. Elle a favorisé la présence anormale de gluten dans certaines espèces de céréales telles que : le blé, l’épeautre, le millet, le seigle, l’orge, l’avoine.

Le gluten est un mélange de protéines qui confèrent au pain son élasticité et sa résistance.

Malheureusement ce gluten n’est pas adapté à notre système digestif et de ce fait il provoque une destruction de la paroi intestinale ou porosité de l’intestin.

Ce processus fini par générer une intoxication générale de nos organes car l’intestin ne fait plus barrage aux toxines et aux poisons.

Dès lors, les nutriments ne sont plus assimilés normalement et notre système immunitaire est également attaqué ce qui peut engendrer l’apparition de maladies auto-immunes (psoriasis, thyroïdite de Hashimoto, polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques, maladie coeliaque, migraines, grande fatigue, allergies…).

Dans certains cas la suppression du gluten est vitale, dans d’autres elle apporte un confort de vie et une amélioration indéniable de certaines pathologies.

Les conséquences de l’absorption du gluten s’avèrent tout aussi désastreuses lorsque l’on parle de beauté.

En effet, elle est l’origine d’éczéma, d’acné, de démangeaisons, de peau sèche et elle est souvent responsable de la perte des cheveux chez les femmes avec certaines fois des soucis aux yeux (gonflement des paupières).

Quoiqu’il en soit il est difficile parfois de faire le rapprochement entre un état de santé et le gluten car les effets nocifs du gluten ont de multiples visages et sont pervers.

Ce qu’il faut savoir, c’est que le gluten se retrouve non seulement dans les pains, les biscuits, les pâtes, les viennoiseries, mais aussi dans les préparations culinaires, les produits industriels, les charcuteries, les fromages, les sodas, les bonbons…

Le gluten donne de la consistance à beaucoup de produits alimentaires. Il est presque partout !

DANS UN PROCHAIN POST JE VOUS PARLERAI DE MES ALTERNATIVES AU GLUTEN.

LE BUT N’ETANT PAS DE REMPLACER LES PRODUITS CONTENANT DU GLUTEN PAR DES PRODUITS “TOUT FAITS SANS GLUTEN” !!